Travelling Avant

12 août 2009

FFM : buffet froid

Filed under: Festivals — Marc-André @ 22:46
L'affiche du FFM 2009

L'affiche du FFM 2009

Chaque mois d’août, à Montréal, le cinéphile guette le retour d’un immense paquebot festivalier perdu en haute mer. On sait que le capitaine a depuis longtemps perdu le Nord, mais il revient immanquablement nous offrir une nouvelle fournée de films, misant sur le quantitatif à défaut de savoir trier son butin, qu’il dépose sur nos berges tel un fatras inextricable.

Je parle bien évidemment du Festival des films du monde, qui réussit à nous consterner davantage d’année en année. Ses imperturbables organisateurs ont dévoilé la programmation de la cuvée 2009, confirmant qu’ils n’ont nulle intention de renouveler quelque élément que ce soit de leur « formule ». Celle-ci se résume à deux mots : bazar et buffet. C’est ce qu’on retient de la liste d’épicerie interminable qui a été envoyée aux abonnés de la liste de diffusion du festival : un courriel totalement illisible et rébarbatif, où les titres de films ont été vulgairement alignés les uns à la suite des autres, sans qu’on puisse seulement être en mesure de les déchiffrer. Le message avait l’air d’une page de programmation Web cryptée. En voici un petit exemple :

Échantillon d'hiéroglyphes ffmiens

Échantillon d'hiéroglyphes ffmiens

Côté chiffres, le FFM pourra se targuer de proposer une édition « record » : le plus grand nombre de pays représentés, avec 78, et le plus grand nombre de longs métrages, soit 240. Bel effort et promesse d’exotisme, avec des films en provenance des Philippines, d’Iran, de l’Inde, d’Estonie et j’en passe. Fort bien. Le problème, c’est que la seule consultation de cette liste, sans la moindre indication des programmeurs, incapables de seulement faire ressortir quelques morceaux de choix, de tendre des pistes ou de faire valoir des coups de coeur, découragerait le plus zélé des cinémaniaques – hormis les masochistes, mais ça, c’est une autre histoire.

Certes, en fouillant et en se lançant à l’aventure, on pourra dénicher quelques perles. Il y a certainement des découvertes à effectuer parmi les premières oeuvres. Mais les films porteurs, si essentiels à un festival digne de ce nom, sont tout simplement absents de cette programmation. Hormis les Benoît Jacquot, Theo Angelopoulos, Claude Miller et Andrzej Wajda, on n’y retrouve pratiquement aucun cinéaste de renom. Une exception, que l’on s’étonne de retrouver dans le lot : le plus récent film de Sion Sono, Be Sure To Share, sera de la partie. Sono vient de triompher à Fantasia avec Love Exposure, qui se retrouvera assurément dans ma liste des meilleurs films de l’année.

Face à l’irrésistible élan de Fantasia, qui vient de terminer une édition mémorable à tous les niveaux, et devant la pertinence inégalable du Festival du nouveau cinéma, que l’on attend avec une grande impatience et qui lui a depuis très longtemps damé le pion, le FFM ne semble tout simplement plus dans le coup. Et ce n’est certainement pas en parcourant la programmation de 2009 qu’on pourra se convaincre du contraire.

Liste officielle de la sélection du FFM 2009

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :