Travelling Avant

12 juillet 2009

Fantasia 2009 : Thirst

Filed under: Cinéma sud-coréen, Fantasia 2009 — Marc-André @ 14:23
Thirst

Thirst

Auréolé d’un prestigieux Prix du Jury au Festival de Cannes, accueilli par des avis extrêmement partagés, même chez les plus ardents défenseurs de son réalisateur, Thirst, la plus récente offrande de Park Chan-wook, n’aura laissé personne indifférent lors des deux projections présentées à guichets fermés à Fantasia. Avec cette oeuvre pleine d’ambition et d’étonnantes ruptures de ton, le créateur de la formidable trilogie de la vengeance s’essaie à une relecture de la mythologie vampirique doublée d’une soi-disant influence des écrits d’Émile Zola, plus particulièrement de Thérèse Raquin.

Le résultat? Un film déstabilisant à souhait, qui a manifestement plu à une grande partie de la foule, mais qui en a irrité d’autres à plusieurs reprises. Je dois malheureusement me ranger dans cette dernière catégorie, malgré de superbes éclats de mise en scène et une incontestable splendeur visuelle.

Thirst porte indéniablement la marque talentueuse du cinéaste, et la première partie du film est passionnante. L’histoire d’un prêtre devenu vampire, assoiffé de sang et rongé par le désir charnel, débute d’admirable façon, avec ses références religieuses et de superbes compositions formelles. Le récit bascule toutefois assez rapidement dans un drame passionnel chargé d’érotisme, où l’actrice Kim Ok-vin (déjà remarquée dans Dasepo Naughty Girls), campée en tentatrice vengeresse, vole littéralement la vedette à son partenaire Song Kang-ho, qui doit composer avec un rôle moins développé.

Mais c’est surtout le dernier acte, à mon avis sérieusement entaché par une propension au cabotinage humoristique devenue galopante et omniprésente, qui m’a semblé décousu et alambiqué, gâchant ce qui était jusque-là un film de très haute tenue. Je vous conseille toutefois de vous faire votre propre opinion, car d’autres personnes de ma connaissance ne sont pas du tout du même avis et considèrent même que Thirst est à ranger parmi les meilleurs films de Park Chan-wook. Il s’agit très certainement d’un film à voir, malgré, voire même en raison de cette divergence d’opinion très marquée devant un film qui suscitera de nombreuses discussions. À surveiller, donc, lors de sa sortie en Amérique du Nord, prévue dans quelques semaines.

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :