Travelling Avant

6 juin 2009

Travelling Avant : du site au blogue

Filed under: Éditos — Marc-André @ 09:12

Après plusieurs mois de silence cinéphile, Travelling Avant se métamorphose en blogue.

De plus en plus perplexe face aux formes empruntées par une certaine critique cinématographique actuelle, surabondante, verbeuse et autosatisfaite, je tenterai une nouvelle approche afin de parler septième art.

Exit les comptes rendus fleuves. Ouste les résumés de films remplis de spoilers rabat-joie qui annihilent toute forme de spontanéité face à une oeuvre. Et surtout, aucun jugement opiniâtre et condescendant envers les créateurs.

Finie la posture critique de l’évaluation, donc, car elle se hisse trop souvent au-dessus (pour ne pas dire à côté) de son sujet. Je privilégierai plutôt un accompagnement, une mise en lumière de ce qui m’interpelle, de ce qui me subjugue et de ce qui bouscule mes repères. Quelque part entre l’analyse, le commentaire et le partage.

Les textes seront donc plus succincts et personnels, et ne prendront pas la forme de critiques conventionnelles.

Le tout sera appuyé par des renseignements sur les événements et les sorties à ne pas manquer, surtout lors de la tenue de deux festivals montréalais dont je suis un inconditionnel – Fantasia et le Festival du nouveau cinéma, pour ne pas les nommer.

Les mots d’ordre : brièveté, éclectisme, plaisir et rigueur.

Le terrain de jeu? Le cinéma d’auteur, le cinéma de répertoire, les films de genre et une prédilection pour l’inédit, le disjoncté, l’inclassable et le subversif. Les cinémas asiatique (japonais, plus particulièrement) – et européen (scandinave surtout, mais pas uniquement) occuperont sans doute une place importante. Je compte sur la collision ininterrompue des époques, des styles et des expériences afin de témoigner d’une passion cinéphile qui ne tolère pas de frontières, à l’exception d’un grand pan de la production hollywoodienne actuelle, coupable de médiocrité institutionnalisée. Ses produits cinématographiques exsangues et cancérigènes sont exclus d’office, pour des raisons de santé mentale. Tout le reste, de Troll 2 à Béla Tarr, sera accueilli à bras ouverts.

Allons-y donc.

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :