Travelling Avant

16 juillet 2007

Fantasia : Exiled

Filed under: Cinéma hong kongais, Fantasia 2007 — Marc-André @ 18:33
Exiled (Johnnie To, Hong Kong, 2006)

Exiled (Johnnie To, Hong Kong, 2006)

Johnnie To est sur une lancée. Et avec Exiled, il atteint l’état de grâce cinématographique, rien de moins. Cette suite plus ou moins officielle à The Mission est l’occasion pour le cinéaste de démontrer l’étendue d’un savoir-faire acquis au fil de nombreuses années de travail au sein de l’illustre compagnie Milkyway Images, noyau essentiel du film de genre de Hong Kong. Après l’éclatante réussite du diptyque Election et Election 2, qui l’avait vu atteindre un rare niveau de pertinence, il enchaîne avec un film noir époustouflant, dont l’achèvement stylistique laisse le souffle coupé.

Divisés en deux clans lorsque l’un des leurs (Nick Cheung) tente d’assassiner leur chef, des hommes de main autrefois liés par l’amitié doivent s’affronter. D’un côté, Blaze (Anthony Wong, cool au possible et magistral) et Fat (Lam Suet) veulent suivre les ordres du chef, Boss Fay (Simon Yam, génial) et éliminer le traître. De l’autre, Cat (Roy Cheung) et Tai (Francis Ng) sont en désaccord et tentent de le protéger. Déchirés entre leur devoir et leurs liens, ils repoussent l’échéance et tentent un coup fumant qui permettra au traqué de protéger sa femme et son enfant. Mais Boss Fay n’entend pas les laisser s’échapper ainsi, et la confrontation est imminente.

Comme dans les meilleures réussites du polar de Hong Kong, quelque chose de magique est à l’œuvre dans Exiled, à un degré inespéré. Entre les mains de nombreux cinéastes, cette nouvelle variation sur le thème des liens d’affection virile et des tensions entre des hommes de main ne serait que pur prétexte à un enchaînement de séquences d’action. Sous le regard de plus en plus affiné et maîtrisé de Johnnie To, le destin tragique de ces criminels au coeur tendre atteint une dimension à la fois humaine et plus grande que nature, tour à tour triste et réconfortante.

To revisite ces archétypes en insufflant un degré d’humour et d’émotion surprenants entre leurs confrontations épiques. Loin des facilités du genre, il offre des personnages émouvants, aidé en cela par les performances exceptionnelles de l’ensemble de son équipe d’acteurs. On ne se surprendra donc pas de voir ces gaillards préparer un repas en rigolant après avoir dégainé froidement les uns sur les autres, ou jouer comme des gamins dans une cabine à photos avant de se livrer à un face à face sanglant. Ces percées d’humour inattendues et ces moments attendrissants agissent en contrepoint avec des scènes de fusillades filmées comme de véritables chorégraphies qui élèvent ce spectacle balistique au rang de grand art. On n’avait pas vu de virtuosité aussi épatante dans ce créneau depuis les beaux jours de John Woo.

Filmé à la manière d’un western – aidé en cela par une superbe trame sonore de Guy Zerafa, faite d’irrésistibles boucles de guitare et d’harmonica mélancoliques à la sauce spaghetti western – Exiled offre un rendu exemplaire qui repose sur des effets de style et un sens de la mise en scène absolument brillants. La direction photo est splendide – le film a été tourné à Macau, et To exploite à merveille l’atmosphère nostalgique qui y règne. De nombreux morceaux de bravoure ponctuent l’évolution du récit, et sont l’occasion d’une démonstration visuelle éblouissante. Ce somptueux film noir est également porté par des performances inoubliables, en particulier de la part d’Anthony Wong et de Simon Yam.

Exiled est un joyau rare pour les amateurs de polar, qui démontre hors de tout doute la pérennité du film de genre made in Hong Kong. À voir et à revoir.

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :