Travelling Avant

9 juillet 2007

Fantasia 2007 : Aachi and Ssipak

Filed under: Animation, Cinéma sud-coréen, Fantasia 2007 — Marc-André @ 17:32
Aachi and Ssipak (Jo Beom-Jin, Corée du Sud, 2006)

Aachi and Ssipak

Atteignant des sommets de scatologie, de vulgarité et de débilité pleinement assumés, cette animation sud-coréenne en met plein la vue d’entrée de jeu, avec une ouverture ahurissante et anthologique qui laisse le spectateur complètement pantois. Dans un futur non identifié où les excréments humains sont devenus une source d’énergie et de convoitise inégalés – bonjour la mise en situation propice à un déferlement brunâtre qui promet d’être tonitruant – les deux dealers abrutis du titre se trouvent mêlés à une lutte à finir entre un gouvernement tyrannique au pouvoir et un groupe de rebelles mutants délicieusement nommés la diaper gang, ses derniers tentant de mettre la main sur une substantielle quantité de juicybars, dont on vous épargne la liste des ingrédients…

Nul besoin de faire l’analyse sociologique d’un scénario qui ne sert bien évidemment qu’à multiplier les scènes d’action ultraviolentes et les situations comiques scatologiques. Visant systématiquement et avec acharnement en bas de la ceinture, le film plaira essentiellement aux fans de South Park et aux amateurs de sensations fortes et de films d’animation pour adultes. Dans ce créneau, Aachi and Ssipak vaut indéniablement le détour et livre la marchandise deux fois plutôt qu’une. L’animation est techniquement impressionnante et d’une exceptionnelle qualité graphique.

Les cinéphiles apprécieront également les multiples clins d’oeil qui parsèment le récit, de Indiana Jones and the Temple of Doom à Aliens en passant par Blade Runner, et je ne mentionne que les plus évidents. Bien sûr, les fins esprits férus de subtilité raffinée et de scènes contemplatives se précipiteront à des kilomètres de distance de ce divertissement survitaminé, bruyant et prépubère. Les esprits moins chagrins qui savent parfois apprécier les farces de potaches délinquants pourront savourer le comique vulgaire et le déploiement visuel étourdissant de cette animation qui n’est surtout pas destinée à un visionnement familial.

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :